#94

Se méfier des notes prises à chaud, elles peuvent freiner l’imagination. Elles rappellent une scène autant qu’elles figent un angle. Avoir confiance en la mémoire qui passe les images au tamis. Elle fonctionne avec obsession et correspondances. Si ce visage revient avec culot, c’est qu’il a un sens. On demandera à la raison de se faire modeste.

Olivier Germain-Thomas, Manger le vent à Borobudur
Gallimard, le sentiment géographique, 2013

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *