Sébastien de Courtois

#145

Si le monde n’est pas un grand vide sans démarcation, c’est qu’il y a bien une raison. Même la plus absurde, comme celle du petit plaisir de montrer son passeport en pleine brousse à un type suant qui vous souhaite la bienvenue : « Welcome to Sudan ! » Ainsi, je serai mieux reçu en république islamique que ne le sont les étrangers à Roissy, par les gentils organisateurs de la police de l’air et des frontières, pourtant mieux rémunérés que ces pauvres diables aux uniformes dépareillés.

Sébastien de CourtoisÉloge du voyage, sur les traces d’Arthur Rimbaud
NiL Éditions, 2013

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>