#55

Il est 2 heures du matin. La chaleur, la poussière et la fumée des cigares, l’odeur humaine, rendent l’air irrespirable. Je sors, chancelant moi-même, et enfin respire avec délice l’air frais. J’aime la nuit et le ciel, plus que les dieux des hommes.

Albert Camus, Amérique du sud, juin à août 1949
in Journaux de voyage
Gallimard, 1978

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *