#59

Il y a des gens qui, en toute innocence, se chargent d’entretenir l’incertitude qui nous maintient en vie. Pendant la montée, je me suis souvenu d’un vieux professeur chilien qui avait l’habitude de s’écrier : « Il fait froid mais pas autant que dans le lit de Domitila. » Je lui avais demandé un jour ce que cela voulait dire et il m’avait répondu que c’était un vieux proverbe cervantesque. Au fil des années, j’ai lu la totalité des œuvres de Cervantès, consulté de nombreux dictionnaires de proverbes en plusieurs langues sans jamais y trouver la moindre référence au lit de Domitila.

Luis Sepúlveda et Daniel Mordzinski, Dernières nouvelles du sud
Traduit de l’espagnol (Chili) par Bertille Hausberg
Éditions Métaillé, 2012

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *