Category Archives: Jacques Lacarrière

Jacques Lacarrière

#143

A mi-chemin des nuages, à mi-chemin des anges, à mi-chemin des astres, embrasé d’un feu inadurant (comme ces feux follets qui courent sur la mer par les nuits orageuses ou sur les ossements épars d’un cimetière), Yunus a franchi cette nuit tous les seuils entre visible et invisible. Il a franchi ce qui sépare le jour de la nuit, la rose de son épine et l’huître de sa perle. Il est l’huître et sa perle, la rose et son épine, le sable et le rivage, le chant et le chanteur, la bouche et le baiser, l’errant et le chemin.

Jacques Lacarrière, La poussière du monde
NiL Editions, 1997

Jacques Lacarrière

#125

A un moment pourtant, après des heures d’écoute nocturne et inféconde, Yunus perçut, alors que le jour allait poindre, non pas une rumeur mais une odeur inconnue, jamais respirée, jamais soupçonnée jusqu’alors. Un odeur à la fois intense et fragile, enivrante, comme une senteur d’embruns offerts à tous les vents, si étrange et si inattendue que Yunus se redressa et vacilla dans l’aurore brutale. C’était, il ne le savait pas encore, l’odeur de l’Immense.

Jacques Lacarrière, La poussière du monde
NiL Editions, 1997