#123

Ces histoires ne sont ni antiques ni lointaines pour qui dispose d’un instrument précis de l’Histoire. J’ai vu les yeux de ma grand-mère qui a vu les yeux de son grand-père. Celui-ci vivait au Caire. Il a vu souvent les yeux de Lesseps qui ont vu les yeux de Brazza. Tout cela se joue en un rien de temps. La traite n’est pas une histoire ancienne. Des hommes dont je vois les yeux ont vu les yeux de leur grand-père qui fut un homme enchaîné.

Patrick DevilleEquatoria
Seuil, 2009

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *